S’installer à Doha

Transports - Conduite

A Doha, les déplacements se font principalement en voiture. Il existe très peu de bus, et le métro et le tramway sont en construction (prévus pour la World Cup de 2022).
Pour l’instant il n’existe pas de transport ferroviaire. Les panneaux d’indication sont en arabe et en anglais.

Les systèmes de Taxi (Karwa, Uber…) ou de “Limousine” (taxi avec chauffeur et à prix fixe, pas nécessairement plus cher que le taxi et de meilleure qualité) sont assez utilisés.

Circuler à Doha

A Doha, on circule très peu à pied (à part sur la Corniche), car le manque d’infrastructures et le climat (souvent très chaud, venteux et/ou poussiéreux) ne le permettent pas.
L’état des routes à Doha est convenable. En revanche, de nombreux travaux pour moderniser le pays, une conduite un peu agressive de certains et l’oubli de certaines règles du code de la route, rendent la circulation difficile en heure de pointe.
Mais après un temps d’acclimatation tout se passe bien !

Les permis étrangers ne sont valables que 7 jours après l’entrée dans le pays, il est donc recommandé d’arriver avec un permis international valable pour 6 mois.

Depuis novembre 2017, les expatriés de nationalité française titulaires de leur permis national peuvent de nouveau l’échanger contre un permis Qatarien. Pour cela :

Vous devez faire un test de vue chez un opticien agréée (voir liste) :
- Al badie opticals
- Al deera opticals
- Al Falah opticals
- Al jaber opticians
- Al rayan optics
- Al wafa optics
- Beauty optics
- Fashion optics
- Hassan optics
- Modern gulf optics
- Optic centre
- Optical palace
- Optic fashion

Aller au traffic department Medinat Khalifa et fournir les documents suivants :
- Original de votre ID,
- Original de l’ID de votre sponsor,
- Original passeport,
- Original de votre permis de conduire,
- Copie de tous les documents indiqués ci-dessus,
- Par précaution une lettre de non-objection de votre sponsor écrite en arabe,
- 250 QAR.

Attention, avec un permis international vous ne pourrez conduire uniquement une voiture de location, pour conduire une voiture personnelle il vous faudra le permis qatarien (l’achat d’un véhicule n’est possible qu’après l’obtention du permis de résidence).

Infractions

Ne vous attendez pas à trouver un PV sur votre pare-brise !
Au Qatar tout se fait par voie électronique, et pour connaître vos éventuelles infractions, il faut vous rendre sur le site internet du ministère de l’intérieur et interroger le numéro d’immatriculation de votre véhicule.

Afin d’inciter les résidents à régler leurs amendes le gouvernement fait des soldes sur le prix des infractions ! Si vous réglez dans le premier mois vous aurez 50% de remise.

Site gouvernement intérieur : traffic violation

Accidents

Les accidents sont fréquents sur les routes Qatariennes, si vous en êtes victime, appelez le 999. Ce numéro d’urgence est valable aussi bien pour la police que pour les pompiers.
Grâce aux caméras omniprésentes sur les axes routiers, les services d’urgence sont très réactifs.
Dans le cas d’accident sans blessés, déplacez le véhicule afin de ne pas entraver la circulation (passible d’une amende).
Dans le cas d’accident plus grave, ne bougez ni les personnes ni les véhicules et attendez que la police vous donne l’autorisation de partir pour quitter les lieux.

Conduite désert

Conduire hors des sentiers battus est l’un des plaisirs qu’offre le Qatar, mais cela reste une activité non dénuée de risques (ensablement, panne), il est donc fortement recommandé de partir à plusieurs véhicules équipés de 4 roues motrices ainsi qu’en compagnie d’une personne expérimentée.
Pensez à faire des provisions d’eau et de nourriture en quantité suffisante et munissez-vous d’un téléphone portable, des antennes relais sont présentes partout même dans les dunes !

Vous souhaitez en savoir plus Le Qatar : guide pratique 2017 est disponible pour vous renseigner.

Article suivant : Liens utiles